SAINT-HONORÉ

Rue St Honoré, Paris

Réhabilitation d’un plateau d’immeuble XVIIIe s., transformé en école puis abandonné pendant de nombreuses années en un appartement étonnant pour un sublime égoïste. Puis agrandissement du même appartement après achat du cabinet de dentiste accolé sur deux étages.

Transformation d’un plateau surchargé en un appartement spacieux aux grands volumes très ouverts. Redimensionnement des fenêtres, ouverture au maximum de la caisse de l’immeuble, reprise des planchers structurelles et création d’un appartement lumineux et ouvert pour un homme qui l’est autant. Des murs pour des tableaux et de la souplesse pour changer de décors.

10 ans plus tard et quelques liftings menés de concerts, agrandissement de l’appartement après l’achat du voisin, création d’une salle a manger et d’une cuisine amusante.

architecte-intérieur
architecte-intérieur
architecte-intérieur
architecte-intérieur
architecte-intérieur
architecte-intérieur
architecte-intérieur
architecte-intérieur

Client

Particulier

Maîtrise d’œuvre

Maxime d’Angeac architecte

Typologie

Appartement dans un immeuble XVIIe s.

Lieu

Paris, France

Surface

120 m² puis 170 m²

Calendrier

1999 puis 2014