DEPENDANCES

architecte-français

Transformer les communs en ruine en maisons indépendantes, atelier d’artiste et l’orangerie.

Ces communs destinés aux animaux du château ont subi une réhabilitation lourde : l’intérieur fut entièrement curé, les charpentes grandement modifiées et certains planchers refaits ou agrandis. Les travaux qui ont donné naissance a un ensemble à vivre amusant qui sert désormais de réelles dépendances et maisons d’invités au château du domaine.

Chaque maison est dotée d’un salon de 100 m² et de 3 chambres, toutes équipées de leur salle de bain, seule une immense salle de jeux sous les combles relie ces trois maisons familiales.

Une très belle orangerie aux proportions magistrales reçoit des concerts et une belle collection d’art contemporain.

architecte-français
architecte-français
architecte-français
architecte-français
architecte-français

Client

Particulier

Maîtrise d’œuvre

Maxime d’Angeac architecte

Typologie

Dépendances agricoles

Lieu

France

Surface

1 800 m²

Calendrier

2006