ROC

Le lustre asymétrique

Avec Roc, il s’agissait d’imaginer un lustre pour le vestibule d’un château en France que Maxime D’Angeac vient tout récemment d’achever, après dix ans d’une aventure architecturale et humaine passionnante. Le vestibule au riche décor sculpté en pierre lui a inspiré cette forme de roc ou de gemme qui fait écho à l’univers minéral de ce bel espace. 

Pour apporter de la fantaisie à sa création, l’architecte a imaginé une forme totalement asymétrique où chaque facette est différente. Né du savoir-faire de la maison Pulsatil, ce lustre en acier et verre blanc ancien, a été réalisé grâce une technique de serrurerie sophistiquée qui rend sa structure particulièrement légère.

architecte-d'intérieur
architecte-d'intérieur
architecte-d'intérieur
architecte-d'intérieur
architecte-d'intérieur
architecte-d'intérieur
architecte-d'intérieur

Client

Sur mesure

Maîtrise d’œuvre

Maxime d’Angeac architecte

Typologie

Mobilier

Lieu

Paris

Nombre

Exemplaire unique

Calendrier

2018