Usant des codes du classique autant que de la sobriété du contemporain, Maxime d’Angeac met sa passion d’architecte érudit au service des demeures privés les plus exigeants. Avec, toujours, cette obsession de créer pour chaque projet des pièces uniques.